top of page

Chakras. Samsara. Libération & Purification

Les chakras et les nadis font partie du même système, les nadis étant le réseau presque infini d'organes tubulaires ou canaux de flux d'énergie ressentis dans tout le corps, et les chakras étant l'épicentre de ce flux d'énergie. La notion de chakras apparaît en Inde entre 1500 et 500 avant JC dans un ensemble de textes appelé "le Veda". Le chakra est défini comme un disque ou une roue d'énergie qui tourne le long de la colonne vertébrale. Ils s'ouvrent comme des fleurs et rétablissent notre équilibre intérieur en restaurant notre santé et notre forme.



Des nombreux chakras du corps humain, sept ont été identifiés comme majeurs. En cas de dysfonctionnement de l'un d'entre eux, les organes vitaux s'affaiblissent ou tombent malades, car ils n'ont pas suffisamment d'énergie vitale pour fonctionner correctement. Les cinq chakras inférieurs trouvent leurs origines dans les cinq formes de matière sensible - les cinq Grands Éléments (Terre, Eau, Feu, Air, Espace), le sixième représente notre mental (notre troisième œil). Le dernier chakra, le chakra couronne, représente le bonheur, l'état de pure Conscience.


Kundalini Shakti (le Pouvoir Suprême du corps) repose à la base de la colonne vertébrale et si nous réussissons à l'éveiller et à le soulever à travers les chakras, nous réaliserons la purification des Éléments et la libération de notre esprit. A l'opposé, Samsara est un mot sanskrit qui signifie "renaissance incontrôlée" ou réincarnation aléatoire, représentée comme une roue de souffrance. Il fait référence au cycle des renaissances successives et incontrôlées, soumises à la souffrance, l'attachement et l'ignorance.


Si nous ne sommes pas un maître des éléments de notre corps, de notre état mental et de notre conscience, nous sommes alors enclin à devenir victime d'habitudes incontrôlées, du modèle imposé par notre société. Nous laissons les autres nous imposer leur vision de la vie. Que l'on cherche à nos orienter ou à nous donner un point de vue peut partir d'une bonne intention, mais c'est nous enlever notre capacité critique, notre propre vision de la vie. Pour élever Kundalini Shakti, nous devons d'abord regarder en nous, nous accepter tel que nous sommes, sans jugement ni attentes. Alors seulement, nous pourrons commencer le long chemin de la libération, sortir du cercle vicieux du Samsara et atteindre cet état de pure Conscience.


Pour se rendre compte de ce qu'est le processus menant à Kundalini Shakti, on peut se prêter à l'expérience de la méditation de pleine conscience. Essayons juste pendant une seule journée ou même juste une heure d'être conscients de chacune de nos actions, mouvements, pensées et respirations, en essayant de faire tout ce que nous faisons de la meilleure façon possible, sans porter de jugement ni d'attentes sur nous-mêmes ou toute autre personne impliquée dans notre journée. L'expérience nous montrera très probablement, si nous décidons de continuer sur cette voie, que le voyage sera long et difficile. Mais on se rendra compte que le jeu en vaut la chandelle. Imaginez juste une journée où vous vous sentiriez en paix et harmonie avec tout le monde et avec vous même ... nous avons tous vécu ces moments, où pendant quelques secondes ou minutes nous l'avons ressenti (un sentiment vraiment pur d'être vivant, ampli de bonheur) et avons souhaité le ressentir encore et encore, le cherchant dans les profondeurs de l'océan, et jusqu'au sommet des montagnes . Vivant toujours avec l'espoir qu'il reviendra.


Enjoy in peace and harmony !

Facebook pace: check here

.

.

.

.

.

.

.

.

46 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page